Choix des types :
Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont essentiels pour vous fournir les services disponibles sur notre site Web et vous permettre d’utiliser certaines fonctionnalités de notre site Web. Sans ces cookies, nous ne pouvons pas vous fournir certains services sur notre site Web.

Cookies de Fonctionnalité

Ces cookies servent à vous offrir une expérience plus personnalisée sur notre site Web et à mémoriser les choix que vous faites lorsque vous utilisez notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies de fonctionnalité pour mémoriser vos préférences de langue ou vos identifiants de connexion.

Cookies de suivi et de performance

Ces cookies sont utilisés pour collecter des informations permettant d'analyser le trafic sur notre site et la manière dont les visiteurs utilisent notre site. Par exemple, ces cookies peuvent suivre des choses telles que le temps que vous passez sur le site Web ou les pages que vous visitez, ce qui nous aide à comprendre comment nous pouvons améliorer notre site Web pour vous. Les informations collectées via ces cookies de suivi et de performance n' identifient aucun visiteur en particulier.

Cookies de ciblage et de publicité

Ces cookies sont utilisés pour afficher des publicités susceptibles de vous intéresser en fonction de vos habitudes de navigation. Ces cookies, tels que servis par nos fournisseurs de contenu et / ou de publicité, peuvent associer des informations qu'ils ont collectées sur notre site Web à d'autres informations qu'ils ont collectées de manière indépendante et concernant les activités du votre navigateur Web sur son réseau de sites Web. Si vous choisissez de supprimer ou de désactiver ces cookies de ciblage ou de publicité, vous verrez toujours des annonces, mais elles risquent de ne pas être pertinentes.

Notre plan vert

Crédit d'image : Antonia Leney-Granger

Des actions concrètes pour un avenir vert

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges a entrepris un plan pluriannuel qui misera sur une révision en profondeur de ses pratiques d’aménagement et d’entretien afin de :

  • Poursuivre la réduction de sa consommation de combustibles, d’énergie, de produits abrasifs et d’eau, ainsi que la pollution associée à ses activités d’entretien.
  • Améliorer sa contribution à la biodiversité sur le mont Royal par la réalisation de nouvelles initiatives qui répondent aux besoins de sa clientèle et aux aspirations de ses partenaires.
  • Respecter, valoriser et développer des milieux naturels (flore et faune) de qualité dans une perspective de développement durable.

Certaines initiatives avaient déjà été amorcées préalablement à la mise en place du plan vert:

Gestion de l’eau – Après avoir soigneusement examiné les impacts environnementaux liés aux travaux d’aménagement et d’entretien de ses terrains d’une superficie de 1,4 millions de m2, sillonnée par plus de 33 kilomètres de chemins privés, le Cimetière a d’abord, l’an dernier, mis un terme à l’exploitation de son réseau vétuste d’alimentation en eau dont les bris fréquents et les fuites entrainaient un gaspillage important. Dans le cadre d’une première étape, 22 réservoirs d’eau ont été installés à plusieurs endroits sur le site afin de répondre aux besoins des visiteur.euse.s qui souhaitent aménager ou fleurir les terrains de leurs proches. Au cours des prochaines années, le Cimetière compte récupérer l’eau de pluie et de ruissellement afin de répondre écologiquement à l’ensemble de ses besoins et à ceux de sa clientèle et de ses visiteur.euse.s.

Collaboration avec les partenaires – Le Cimetière a aussi travaillé en étroite collaboration avec Les amis de la montagne qui ont organisé, le 1er décembre 2020, la première rencontre des propriétaires institutionnels du mont Royal sur la gestion écologique de leur propriété dans une perspective de développement durable. Cette rencontre a permis d’identifier les principaux enjeux d’aménagement liés à la biodiversité et à la qualité des paysages sur le mont Royal que sont la planification paysagère et écologique, la gestion de l’entretien et des matières résiduelles, l’aménagement favorisant l’efficacité énergétique et l’accessibilité.

Projets innovants – La Fabrique a proposé, lors de cette rencontre, la mise en œuvre de deux nouveaux projets d’aménagement, soit la conversion d’une grande surface gazonnée (93 000 m2) en un espace accueillant des plantes indigènes vivaces et la création de zones d’inhumation écologique permettant aux personnes qui choisissent la crémation de remplacer l’installation d’un monument par la plantation d’un arbre d’une essence indigène de qualité.

De plus, le Cimetière a consulté plus de 4 000 client.e.s à leur sujet en mars 2021, ainsi que sur la possibilité de responsabiliser les visiteur.euse.s quant à la récupération de leurs déchets afin de réduire considérablement le volume de matières résiduelles. Ces changements suscitent un très fort appui parmi les familles consultées. En effet, 88 % des répondant.e.s sont favorables à la conversion des grandes surfaces de pelouse en espaces ensemencés de fleurs et de plantes indigènes vivaces, le projet de développer de nouveaux espaces boisés permettant de placer les cendres des personnes défuntes sous de nouveaux arbres indigènes est appuyé par 81 % des répondants, tandis que 79 % des participant.e.s sont favorables à la récupération des matières résiduelles par les visiteur.euse.s.

Crédit d'image : Edge Dimension

Inhumation écologique au Boisé du souvenir

Nous avons créé le premier espace d'inhumation écologique sur l'île de Montréal. Situé dans un secteur de choix avec vue sur l’Oratoire Saint-Joseph et près de l’entrée principale, le Boisé du souvenir est un espace dédié à la mise en terre de contenants biodégradables sous de jeunes arbres, de manière à ce que les cendres de la personne défunte puissent retourner entièrement et rapidement à la nature. Les proches endeuillés peuvent donc se recueillir devant cet arbre grandissant, choisi parmi une sélection d’espèces indigènes adaptées à l’environnement du secteur. C’est une manière poétique de faire œuvre utile en prenant part à l’amélioration du couvert forestier de la ville, contribuant ainsi à améliorer la qualité de l’air et la biodiversité. 

Crédit d'image : Antonia Leney-Granger

Restauration écologique de surfaces gazonnées

La conversion d’une de nos grandes surfaces gazonnées, qui ne servira pas à l’inhumation avant plusieurs générations, commence dès 2021, car ce projet se réalisera sur un horizon de plusieurs années. Cette surface ne sera plus tondue durant l’été et nous procéderons à un fauchage à l’automne, en laissant l’herbe coupée nourrir le sol. Une démarche scientifique est aussi entreprise avec des experts en développement durable de l’Université de Montréal afin de semer et d’évaluer la croissance de diverses combinaisons de plantes dans quatre terrains d’essai au Cimetière. Cette recherche nous permettra de choisir les combinaisons de plantes (herbes et fleurs sauvages) qui seront semées au cours des prochaines années.

Gestion des matières résiduelles

Inspirés par le mouvement Sans trace (Leave No Trace), bien connu des adeptes de randonnée et de camping sauvage, nous demandons à toutes les personnes qui fréquentent notre site de nous aider à préserver la faune et la flore du mont Royal en rapportant tout ce qu'elles ont apporté et en ne laissant aucun déchet sur place.

Au chapitre de la récupération et du recyclage, le Cimetière récupérera en outre la majorité des arbres qui devront être abattus, ainsi que toutes les branches et feuilles, afin de les convertir en ressources d’amendement pour améliorer la qualité de la terre utilisée pour les diverses plantations.

Écrivez-nous