Accès véhiculaire sur le mont Royal : voici notre mémoire et les résultats de notre sondage

Montréal, le 3 décembre 2018

Bonjour à tous

 

Mise en contexte

Du 3 juin au 31 octobre 2018, la Ville de Montréal a mis en place un projet pilote visant à supprimer le transit automobile sur le mont Royal, précisément sur son axe Camillien-Houde / Remembrance. Par le fait même, notre entrée sur Remembrance a été inaccessible durant ces 5 mois.

Nos réticences face au projet pilote et à son éventuelle permanence

La direction du Cimetière a partagé publiquement ses inquiétudes et réticences à l’égard de ce projet, et ce dès son annonce. En effet plusieurs de nos familles endeuillées et de nos visiteurs utilisent fréquemment l’entrée Remembrance, située au cœur du Cimetière. Nos employés, dont une grande partie viennent de l'Est de la montagne, utilisent ce chemin quotidiennement. Le détour imposé pour accéder aux deux autres entrées du Cimetière a été une source de stress pour plusieurs personnes en plus d'engendre de nombreux retards lors de funérailles. Les transports en commun ne sont pas la solution pour tout le monde et, d’après les répondants au sondage, ils ne sont pas adaptés aux réalités de nos visiteurs, familles, et employés pour voyager de l’Est de la Ville, vers l’Ouest.  

Rappelons aussi que le cimetière Notre-Dame-des-Neiges est le plus grand en superficie au Canada. Il occupe un territoire de 138 hectares, soit 72 % de l’étendue du parc du mont Royal. Avec ses 32 kilomètres de chemin, il devient difficile pour plusieurs personnes âgées ou à mobilité réduite d’effectuer une marche, souvent en pente, de près de 40 minutes à partir des entrées Decelles et Côte-des-Neiges. La population du Québec est vieillissante, et nous pensons qu’une politique qui se dit inclusive doit prendre en considération les besoins de ses ainés.

Mémoire

Nous avons donc publié un mémoire, présenté à l’Office de consultation publique de Montréal. Nous l’avons également soutenu publiquement le 28 novembre 2018 lors des audiences publiques. Le voici ici, pour votre lecture.

Ce que nous demandons à l’Administration municipale dans le cadre de ses prochaines interventions : d’une part, que l’accessibilité au cimetière NotreDamedesNeiges par son entrée Remembrance soit maintenue fonctionnelle aux véhicules en provenance de l’Est ou de l’Ouest puisque ce sont nos aînés qui sont les plus lésés par ce projet municipal. Et, d’autre part, que cette empathie se traduise aussi dans les moyens qui seront mis en œuvre pour rendre sécuritaire les accès à la montagne en général pour tous les visiteurs qu’ils soient cyclistes, piétons, usagers des transports collectifs ou automobilistes.

Résultats de notre sondage

Afin de mieux comprendre les habitudes de fréquentation de nos familles et visiteurs, nous avons lancé un sondage. Vous avez été plus de 800 à le remplir, que ce soit en ligne ou en version papier à nos bureaux.

En voici les principaux résultats.

  • 82 % des répondants sont contre la mise en place du projet pilote;

  • 55 % des répondants avaient de 51 à 70 ans et 16 % avaient plus de 71 ans;

  • 37 % ont estimé que leur trajet habituel avait pris de 15 à 30 minutes de plus qu’à l’habitude pour se rendre au cimetière et 32 % ont fait un détour de plus de 30 minutes;

  • 19 % ont estimé que le détour avait nui au déroulement des funérailles;

  • 87 % ont utilisé un véhicule personnel pour se rendre au cimetière et 5 % le transport collectif;

  • 55 % des répondants qui ont utilisé le transport collectif considèrent avoir eu des difficultés;

  • 46 % des répondants considèrent que si le projet devenait permanent ils visiteraient moins leurs proches.

 

Quelles sont les prochaines étapes?

L’Office de consultation publique doit rendre un rapport à la Ville, qui elle-même devra statuer sur ce projet, probablement vers le printemps 2019. Soyez assurés que nous serons vigilants et que nous suivrons ce projet de près. 

 

Nous vous tiendrons assurément informés.

Merci à tous ceux qui ont répondu au sondage.

La direction du Cimetière.