Accès au Cimetière : message à notre clientèle

Bonjour à tous,

 

Comme vous l’avez peut-être entendu dans les médias, le chemin de transit Camillien-Houde / Remembrance sera fermé à la circulation du samedi 2 juin au mercredi 31 octobre 2018.

Ce projet-pilote annoncé par la Mairesse et son comité exécutif nous préoccupe puisqu’il impose la fermeture de notre entrée sur Remembrance. Vous êtes plusieurs à avoir partagé vos inquiétudes à ce sujet. Sachez que vos préoccupations sont nos préoccupations.

Dès le samedi 2 juin, à la mise en place du projet-pilote, nous vous inviterons à partager toute difficulté d’accès à notre site par un court sondage disponible ici sur notre site Web, et en version imprimée à notre pavillon administratif.

Nous vous encourageons également à participer aux consultations publiques sur ce dossier et à donner votre opinion en remplissant le questionnaire en ligne de l’Office de consultation publique de Montréal  Leur première séance d’information se tiendra le 10 mai 2018 à 19 h à l’Hotel Bonaventure, 900 rue de la Gauchetière Ouest, dans la salle de bal (Métro Bonaventure). Une seconde suivra le 15 mai 2018 à 19 h à l'Église Notre-Dame-des-Neiges, 5320 chemin de la Cote-des-Neiges.

En attendant, sachez que nos services ne sont aucunement remis en question.

Mise en contexte et demande de solutions

Nous comprenons que pour une grande partie des familles du Cimetière qui viennent de l’Est, ce projet nécessite un détour qui n’est pas évident pour plusieurs d’entre elles, pour différentes raisons : l’âge, la condition physique, un manque d’accessibilité aux transports collectifs depuis leur point de départ, etc.

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges est le plus grand au Canada. Près d’un million de défunts y reposent. Leurs familles et leurs proches sont nombreux à venir s’y recueillir pour entretenir la mémoire familiale, le souvenir d’un être aimé.

Or, dans sa mise en place actuelle, ce projet de la Ville oublie d’inclure certains citoyens. Certaines personnes âgées vont devoir marcher longtemps, en montée, à cause de la fermeture de l’entrée Remembrance. En effet, Le Cimetière a une trentaine de kilomètres de chemins. Dans un contexte éprouvant de deuil, ces citoyens déjà fragilisés vont devoir faire face à des obstacles de plus. Le projet-pilote risque donc de décourager certaines personnes à venir se recueillir et donc à vivre le deuil dans les conditions les plus sereines possibles.

Le projet-pilote prévoit l’accès pour les véhicules d’urgence, les bus touristiques, les piétons et les vélos. Il prévoit aussi de laisser l’accès aux cortèges funéraires identifiables. Soit, mais il faut tenir compte du fait que les cortèges funéraires aujourd’hui ne sont plus automatiquement identifiables. En effet, la pratique de la crémation ne nécessite plus l’usage de corbillards. Il n’en demeure pas moins que ce sont tout de même des rassemblements pour un dernier au revoir. Que va faire la Ville? Demander à chaque véhicule de ces cortèges de faire demi-tour?

Enfin, nous aimerions aussi que la Ville prévoie une solution concrète pour autoriser les personnes qui souhaitent se recueillir à accéder à l’entrée Remembrance.

À tous, chers citoyens, et chères familles du Cimetière, sachez que nous veillons à vos intérêts.